Votre jeune n'a pas encore fait son choix d'orientation pour l'année prochaine ? Comment l'aider?

Marielle Dony, psychologue d'orientation et psychopédagogue vous donne quelques conseils pour aider votre jeune dans son choix d'études ou de métier

#orientation #choisir ses études #êtreparent



1. L'encourager à démarrer ses démarches à temps

Le processus d'orientation prend du temps ! Un temps nécessaire pour laisser décanter les choses, pour explorer et s'informer mais parfois aussi pour se rassurer (ou rassurer les autres). De nombreux jeunes ont tendance à s'y prendre trop tard. En tant que parent(s), encouragez votre jeune à démarrer ses démarches dès que possible et à se faire bien accompagner.

Il n'est pas évident de faire un choix éclairé sans être bien informé sur soi (son profil, ses compétences, etc.) et sur les métiers et formations. N'hésitez pas à faire appel à un professionnel de l'orientation. En tant que psychologue d'orientation mais également en tant qu'ancienne psychopédagogue spécialisée dans l'aide à la réussite en bac 1, je suis outillée pour les accompagner les jeunes dans la découverte d'eux-mêmes mais également des métiers et des formations.

Vous souhaitez me rencontrer ?


2. L'aider à mieux se connaître

Parfois, voulant bien faire, certains parents préfèrent garder le silence de peur d'influencer leur jeune dans son choix. Pourtant votre aide peut lui être précieuse. Entendons-nous bien, il ne s'agit pas de lui donner des conseils ou de décider à sa place mais plutôt de l'aider à mieux se connaître en lui partageant ce que vous savez de lui (ex : sa manière de travailler, ses points forts, ses points d'effort, ...). En tant que parent, vous connaissez une bonne partie des facettes de votre enfant (pas toutes, mais une belle part). Au lieu de lui donner des idées de métiers ou de formations, dites-lui plutôt pourquoi vous le verriez bien emprunter telle ou telle voie (ex : parce que tu es autonome, parce que tu es doué en math, ...). De cette manière vous ouvrirez des portes et des pistes à creuser.

3. L'aider à découvrir le monde des métiers

Pour l'aider à découvrir le monde du travail, vous pouvez lui parler de votre métier (et même de votre formation). Parlez- lui de des facettes moins visibles de votre métier pour l'encourager à creuser et à affiner sa vision des choses et des métiers. Là aussi privilégiez l'utilisation du "pourquoi ça me plait/déplaît" à l'utilisation du jugement (c'est un mauvais métier, mauvais aspect du métier). Plutôt que de dire que c'est un aspect négatif (ou positif) du métier, explicitez plutôt pourquoi ça l'est pour vous. De cette manière vous lui permettrez de se construire son propre avis, sur base de ses propres critères (ex : travailler dans un environnement animé peut être perçu comme un obstacle ou une source de motivation).

Encouragez-le également à aller voir plus loin, à rencontrer d'autres professionnels ayant suivi les mêmes études mais exerçants des métiers différents (ou vice-versa).


Aidez-le à découvrir d'autres métiers "de l'intérieur". Donnez-lui les numéros de téléphone de collègues ou d'amis qui exercent des métiers qui l'intéressent et encourager-le à faire les démarches de recherche par lui-même.



4. Le rassurer : la peur est mauvaise conseillère...

Rassurez votre fils ou votre fille. Non, il/elle n'est pas en train de faire un choix unique qui déterminera sa vie entière.

Le monde a changé et change tous les jours ! Il s'agit aujourd'hui de s'adapter à un monde en perpétuel changement et rempli de défis. Un monde qui a besoin de jeunes capables de poser des choix et de s'engager avec confiance dans leurs projets mais également d'être capables, quand les circonstances changent, de s'adapter et de pouvoir se réengager dans une autre trajectoire ou dans d'autres projets. De plus, de nouveaux métiers apparaissent continuellement. Le métier que votre fils/fille exercera dans 5 ans n'existe peut-être pas encore !


Les choix professionnels se pensent aujourd'hui en termes de parcours d'orientation tout au long de la vie.


Dans le contexte actuel, avoir une bonne connaissance de soi, faire preuve d'une confiance en soi authentique (basée sur l'acceptation de soi), de sens de l'adaptation et pouvoir prendre du recul sont des compétences transversales très importantes à développer.



Le parcours que les adultes de demain construiront sera très probablement parsemé de changements, de tournants, de phases d'adaptation, de phases de développement de nouvelles compétences, de bifurcation peut-être... Ces changements viendront de l’extérieur (restructuration, fusion, création de nouveaux métiers, ...) mais également de l'intérieur (choix familiaux, événements de vie, opportunités, besoins spécifiques nouveaux, ...).

On ne se connait jamais entièrement ! On se découvre un peu plus chaque jour !

Le monde d'aujourd'hui, tellement fluctuant et mouvant, apporte son lot d'incertitudes mais offre également une liberté qui permet de se réinventer, de se développer, de se tromper, d'apprendre et de s'ajuster.


Inutile, donc, de se coller une fois pour toute une étiquette qui nous enfermera toute notre vie.
Il s'agit bien plus de choisir de développer notre connaissance de nous-même et du monde pour pouvoir faire des choix conscients qui nous donnerons la possibilité d'ETRE qui nous sommes vraiment !

C'est ma manière de voir les choses en tout cas et une des raisons pour lesquelles j'ai créé Butterfly Mind dont la devise est : Chaque battement compte ! Quel est le tien ?


De plus en plus d'adultes viennent d'ailleurs également "frapper à ma porte" car il n'est jamais trop tard pour décider de devenir ... soi !


Vous souhaitez fixer un rendez-vous ?



Butterfly Mind

Adresse

139 Rue du Vicinal
Arlon, 6700
Belgique

Contact

Suivre

  • Facebook
  • LinkedIn
  • Instagram

+32 (0) 470 92 01 48

©2019 by Butterfly MIND.